Passage aux frontières

 
 
Passage aux frontières

PAGE EN COURS DE MISE A JOUR

Une classification des pays a été définie sur la base des indicateurs sanitaires. Les listes des pays sont susceptibles d’être adaptées selon les évolutions de leur situation épidémique (listes à retrouver sur www.gouvernement.fr/info-coronavirus ).

Il existe trois catégories de pays / territoires.

Catégorie 1 :

Tous les voyageurs de onze ans ou plus souhaitant venir en France en provenance d’un pays / territoire de l’espace européen (Union européenne, Andorre, Islande, Liechtenstein, Monaco, Norvège, Saint-Marin, Saint-Siège et Suisse) ou de l’Albanie, l’Arabie saoudite, l’Australie, la Bosnie, le Canada, la Corée du Sud, les États-Unis, Hong-Kong, Israël, le Japon, le Kosovo, le Liban, la Macédoine du Nord, le Monténégro, la Nouvelle-Zélande, la Serbie, Singapour, Taiwan, le Vanuatu ne sont pas soumis au régime des motifs impérieux et ont l’obligation de présenter :

  • soit la preuve d’avoir reçu la totalité des doses prescrites pour l’un des vaccins reconnus par l’agence européenne des médicaments.
  • soit le résultat négatif d’un test PCR ou d’un test antigénique (TAG) réalisé moins de 72 heures avant le départ.

Par dérogation, cette obligation ne s’applique pas aux :

  • déplacements des résidents des bassins de vie frontaliers dans un rayon de 30 km autour de leur domicile pour une durée inférieure à 24 heures ;
  • déplacements professionnels dont l’urgence ou la fréquence est incompatible avec la réalisation d’un tel test ;
  • déplacements des professionnels du transport routier dans l’exercice de leur activité.

Catégorie 2 :

Les voyageurs de onze ans ou plus souhaitant venir en France en provenance d’un pays figurant dans l’arrêté du ministère de la Santé identifiant les zones de circulation active de l’épidémie ou la propagation de variants (Afghanistan, Afrique du Sud, Argentine, Bahreïn, Bangladesh, Bolivie, Brésil, Chili, Colombie, Costa Rica, Inde, Maldives, Namibie, Népal, Pakistan, Paraguay, Russie, Seychelles, Sri Lanka, Suriname, Uruguay) sont soumis au régime des motifs impérieux, dont la liste est précisée dans l’attestation de déplacement et de voyage établie par le ministère de l’Intérieur .

En outre, tous les passagers en provenance de ces pays doivent présenter à l’embarquement, le résultat négatif d’un test PCR ou antigénique réalisé moins de 48h avant le vol. Ils feront l’objet d’un test antigénique obligatoire à l’arrivée.

Pour ce qui concerne la quarantaine à l’arrivée en France :

  • les voyageurs qui sont en mesure d’apporter la preuve d’avoir reçu la totalité des doses prescrites pour l’un des vaccins reconnus par l’agence européenne des médicaments devront s’engager à respecter un auto-isolement de 7 jours.
  • les voyageurs qui ne sont pas en mesure d’apporter la preuve d’avoir reçu la totalité des doses prescrites pour l’un des vaccins reconnus par l’agence européenne des médicaments seront soumis à une quarantaine obligatoire de 10 jours, contrôlée par les forces de sécurité.

Pour voyager vers la France, depuis ces pays, vous devrez par ailleurs compléter et avoir sur vous ces documents avant l’embarquement :

  • une déclaration sur l’honneur attestant que vous n’avez de symptôme d’infection à la Covid-19 ; que vous n’avez pas connaissance d’avoir été en contact avec un cas confirmé de Covid-19 dans les quatorze jours précédant le trajet ; (pour les personnes de 11 ans ou plus) que vous acceptez qu’un test ou un examen biologique de dépistage virologique de détection du SARS-CoV-2 puisse être réalisé à votre arrivée en France ;
  • Une attestation de déplacement vers la France métropolitaine depuis un pays dans lequel la présence de variant d’intérêt est observée doit être utilisée par les voyageurs en provenance de l’Afghanistan, de l’Afrique du Sud, de l’Argentine, du Bahreïn, du Bangladesh, de la Bolivie, du Brésil, du Chili, de la Colombie, du Costa Rica, de l’Inde, des Maldives, de la Namibie, du Népal, du Pakistan, du Paraguay, de la Russie, des Seychelles, du Suriname, de Sri Lanka, et de l’Uruguay

Ces documents sont téléchargeables sur le site Internet du ministère de l’Intérieur.

À défaut de présentation de ces documents, l’embarquement sera refusé et vous serez reconduit à l’extérieur des espaces concerné

Il est fortement recommandé de ne pas voyager vers les pays de cette catégorie.


Catégorie 3 :

Pour les voyageurs de onze ans ou plus souhaitant venir en France en provenance d’autres pays que ceux mentionnés dans les catégories 1 et 2 :

  • s’ils sont en mesure d’apporter la preuve d’avoir reçu la totalité des doses prescrites pour l’un des vaccins reconnus par l’agence européenne des médicaments, ne sont pas soumis au régime des motifs impérieux. Ils devront présenter à l’embarquement, le résultat négatif d’un test PCR réalisé moins de 72h avant le vol ou d’un test antigénique (TAG) réalisé moins de 48h avant le vol.
  • s’ils ne sont pas en mesure d’apporter la preuve d’avoir reçu la totalité des doses prescrites pour l’un des vaccins reconnus par l’agence européenne des médicaments, sont soumis au régime des motifs impérieux. La liste des motifs impérieux est précisée dans l’attestation de déplacement et de voyage établie par le ministère de l’Intérieur . Ils devront présenter à l’embarquement le résultat négatif d’un test PCR réalisé moins de 72h avant le vol ou d’un test antigénique (TAG) réalisé moins de 48h avant le vol. Ils pourront faire l’objet d’un test antigénique à l’arrivée. Pour ce qui concerne la quarantaine à l’arrivée en France, ils devront s’engager à respecter un auto-isolement de 7 jours. Pour voyager vers la France, depuis ces pays, vous devrez par ailleurs compléter et avoir sur vous ces documents avant l’embarquement : une déclaration sur l’honneur attestant que vous n’avez de symptôme d’infection à la Covid-19 ; que vous n’avez pas connaissance d’avoir été en contact avec un cas confirmé de Covid-19 dans les quatorze jours précédant le trajet ; (pour les personnes de 11 ans ou plus) que vous acceptez qu’un test ou un examen biologique de dépistage virologique de détection du SARS-CoV-2 puisse être réalisé à votre arrivée en France ;
  • une attestation de déplacement international dérogatoire vers la France métropolitaine. Cette attestation est à présenter aux compagnies de transport avant l’utilisation du titre de transport et aux autorités en charge du contrôle aux frontières (liaisons aériennes, maritimes, terrestres, dont les liaisons ferroviaires).

Ces documents sont téléchargeables sur le site Internet du ministère de l’Intérieur.

À défaut de présentation de ces documents, l’embarquement sera refusé et vous serez reconduit à l’extérieur des espaces concernés.


Quel que soit le pays de provenance, les personnes arrivées présentant des symptômes d’infection à la Covid-19 à leur entrée sur le territoire national se verront prescrire une mise en quarantaine ou, le cas échéant, le placement et le maintien en isolement par le préfet territorialement compétent.

Si vous avez transité par un pays tiers lors de votre voyage de retour vers la France, mais que vous n’êtes pas sorti de la zone internationale de l’aéroport durant moins de 24h, ce sont les règles du pays de départ qui s’appliquent.

Au retour en France, il convient de télécharger l’application TousAntiCovid, de continuer à respecter scrupuleusement les mesures barrières et les mesures de distanciation, de porter le masque et d’être vigilant et responsable en cas de symptômes ou de contamination.